Le revers de la médaille

Dans une époque lointaine, les contenus web fleurissaient sur des sites qu'on appelait "Blog". Pour favoriser la diffusion de leurs articles, ces sites mettaient à disposition des autres internautes un flux RSS au format XML. Un ficher accessible via une URL avec la liste des dernières publications. Ces flux pouvaient être récupérés dans des agrégateurs de flux pour constituer un fil d'actualité thématique mis à jour presque en temps réel. Toi, dinosaure du web, tu te souviens de feu Netvibes et Google Reader.

Puis les réseaux sociaux et les grosses plateformes de rédaction de contenu sont arrivées, balayant sur leur passage tout ce petit monde de flux RSS à coup de followers, pouces en l'air et autres dark patterns. C'est devenu certe beaucoup plus fun mais à quel prix ?

Nous avons abandonné nos contenus à des startups. Ces contenus ont été défiguré à coup de pop-up et autres pubs, monétisé à notre insu, voir supprimé à tout jamais (RIP Skyblog). Nous avons perdu le contrôle de nos contenus.

C'est alors qu'est né un mouvement de rébellion et d'émancipation, le mouvement IndieWeb, qui préconise de retrouver le contrôle et la maîtrise de ses contenus. Pour découvrir ce mouvement, je vous invite à visualiser la conférence de Nicolas Hoizey intitulée "Ne vous laissez plus déPOSSEder de vos contenus !" difusée lors du Paris Web 2019.

C'est en visualisant cette vidéo, il y a 3 ans, que j'ai pris conscience du côté pervers des plateformes de contenu et des réseaux sociaux. Merci Nicolas !

Et si on repensait les plateformes de promotion de contenu ?

Après avoir visionné la conférence de Nicolas Hoizey, je me suis fait la reflexion suivante : "Oui c'est bien d'avoir son propre blog et d'avoir la maîtrise de ses contenus mais ces plateformes type Medium ou Linkedin offrent une visibilité qu'aucun blog seul dans son coin ne pourra jamais acquérir ..." Ensuite je me suis posé la question : "Qu'est ce qui fait que ces plateformes ont du succès ?" Certe, il y a le marketing, le travail de référencement mais c'est aussi parce que ces plateformes réunissent dans un même endroit une quantité phénoménale de contenus. Plus besoin de perdre du temps à chercher ou se disperser sur des blogs.

J'ai donc cherché si il n'y aurait pas un moyen de garder ce principe de plateforme thématique de contenu où se concentre un grand nombre d'articles écrits par une diversité d'auteurs et d'autrices sans s'accaparer leurs contenus.

Etant de la team dinosaure du web, je me suis souvenu de ces bons vieux flux RSS en XML, puis en creusant, j'ai découvert qu'une version plus moderne en JSON existait, le JSON Feed. By by le XML ! Et si on faisait des plateformes thématiques de contenu qui seraient de simples lecteurs de flux JSON pour relayer les articles des auteurs et autrices ? Tout le monde serait gagnant : d'un côté les auteurs/autrices resteraient en possession de leurs contenus, recevraient du trafic sur leur blog et de la visibilité, de l'autre côté, les lecteurs et lectrices bénéficieraient d'un lieu unique pour trouver une importante ressource d'informations thématiques.

Le JSON Feed, la pière angulaire de ces nouvelles formes de promotion de contenu

Pour que ce concept fonctionne, il faut que les blogs se re-mettent à diffuser leurs contenus sous la forme d'un fichier JSON. Le format JSON Feed est beaucoup plus souple à lire et à manipuler que le XML. Par pitié, laissez le flux RSS XML rejoindre ses potes Netvibes et Google Reader. Vous trouverez tous ce qu'il faut savoir sur le site officiel du JSON Feed.

Ensuite, il faut construire ces plateformes de promotion de contenu pour que les auteurs et autrices de blog y inscrivent leurs flux JSON. A la plateforme de modérer tout cela en définissant une ligne éditoriale claire et spécialisée.

Mise en pratique

Avoir des idées c'est bien, les concrétiser pour les tester c'est mieux. Pour expérimenter ce concept, j'ai mis en ligne un MVP pour agréger des articles de blogs consacrés au développement web francophone. Il s'agit de la plateforme latribu.dev C'est très rudimentaire, développé en 24 h et même pas responsive (du moins pas encore). Pour expérimenter cette idée, j'ai besoin de développeurs et développeuses web qui rédigent des articles sur le developpement web en Français, j'ai besoin qu'ils/elles mettent en place un flux JSON Feed des dix derniers articles et qu'ils soumettent leur flux sur la plateforme latribu.dev C'est gratuit, sans engagements et une fois le flux mis à disposition, il n'y a plus rien à faire si ce n'est continuer à publier sur votre blog. J'ai aussi besoin de lecteurs et lectrices qui souhaiteraient par exemple trouver des ressources ou faire leur veille technologique. Alors faite votre flux JSON Feed puis parlez en autour de vous, à votre travail, dans les meetups, les co-working ...

Vous trouverez sur la page documentation du site latribu.dev toutes les indications pour structurer votre JSON Feed.

Reprenons possession de nos contenus, la révolution du flux JSON est en marche ! ✊